Ecritures plurielles

Un espace de création et de partage, pour y écrire nos histoires en équipe, ou seul.
 
Vers le siteVers le site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Les chapitre 17 et 18 de Nimrodh les oubliés en ligne sur le site d'Écritures plurielles !

Partagez | 
 

 Windfall (Inachevé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pykar
Grêviste faisant valoir son droit à l'absence de rang
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Je suis chez vous, sur votre ordinateur.
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Windfall (Inachevé)   Dim 27 Jan - 22:15

Alors voila le premier chapitre de l'histoire que je suis en train d'écrire.
Une notice avant tout: Je ne mettrai pas les chapitres souvent à jour, cette histoire est pour l'instant un projet secondaire dans mes priorités. Mais je la finirai un jour.
(L'histoire dans le post suivant, pasque le forum il veut pas de messages trop longs)
EDIT:Gah, curse your sudden but inevitable limit!
A cause d'une limite de longueur, je n'ai pas pu poster le chapitre 1 en une seule partie. Enfin bref, enjoyez quand même(si vous pouvez)


Dernière édition par le Dim 27 Jan - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pykar.free.fr
Pykar
Grêviste faisant valoir son droit à l'absence de rang
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Je suis chez vous, sur votre ordinateur.
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Chapitre 1   Dim 27 Jan - 22:16

Windfall

I]...wind is a blade.../Line Doylan

Haut dans le ciel, je vois la lune briller.
Des multitudes d'étoiles brillaient comme pour me souhaiter bonne chance.
Après un interminable moment de marche, j'y suis enfin.
Devant moi s'élèvent les grilles.
Je pousse un long soupir.
Enfin... Enfin!
Après tant de temps de préparation, tant d'argent dépensé dans l'achat du materiel nécessaire, tant de temps à réussir à rassembler mes amies, je suis maintenant proche du but!
J'exhale doucement la dernière bouffée de fumée de la Mild Seven que j'ai aux lèvres avant de la jeter à terre et de l'écraser de la pointe de ma basket.
Je jette un coup d'oeil à la montre attachée à mon poignet.
Il est vingt trois heures cinquante.
Pile à l'heure. Je ne pense pas que j'aurai pû faire mieux.
Je pose mon sac à dos par terre et l'ouvre.
A l'interieur, je récupère mon téléphone portable. Dedans se trouve encore mes affaires personnelles, de l'argent, et une oreillete/micro Bluetooth spécialement modifiée par Line.
J'appuie sur plusieurs touches de mon portable pour le dévérouiller et entrer dans le menu des contacts ou je sélectionne le numéro de Sarah avant d'appuyer sur le bouton vert.
J'ai à peine à attendre une sonnerie avant d'entendre sa voix.
"Salut, Eri. T'es pile poil à l'heure. T'as pas traîné"
Sa voix m'indique qu'elle est parfaitement réveillée. Une pointe d'excitation, et de stress aussi, un peu.
"J'ai pas trainé, comme tu me le dis, Sarah. Je suis aux grilles, au sud. Tout va bien ici?"
"Tu parles, Line va carrément en crever d'excitation si ca continue, à part ca tout va bien."
"Parfait. Le Bluetooth marche alors?"
"A merveille, ma grande. Alors, prête pour..."
"Hééééééééé!!! Enfin te voila!!!! Oh, en plus tout marche, c'et trop parfait ici!"
La voix qui vient de prendre place au téléphone est surexcitée comme si celle qui parlait ne s'était jamais autant amusée de sa vie.
"LINE! Lache ce téléphone, c'est le moment d'être parfaitement concentrées! Retourne voir si le central que t'as bidouillé fonctionne."
"Il fonctionne à cent pour cent, Sarah! Eri, tu m'entends toujours?"
"Oui, je t'entends. Et parle pas si fort, tu vas ruiner notre opé avant même d'avoir commencé."
Machinalement, je porte la main à la poche de ma veste pour prendre mon paquet de cigarettes, jusqu'a ce que je me rapelle que ce n'est pas le moment.
"OK, alors tu peux raccrocher, et tu prends ton oreillete. Marque le canal: 142.58."
"142.58. Noté."
J'appuie sur le bouton rouge du téléphone et le range dans la poche interieure de ma veste noire.
Je sors l'oreillete du sac à dos et la branche. Avec une petite molette bricolée par Line, je marque le canal 142.58.
Presque aussitôt, un déluge de voix excitées me parviennent, dont celle de Line.
"Alors tout est très bon, Eri est arrivée et elle devrait pas tarder à..."
"Je suis là!"
Immédiatement me répondent les salutations et les félicitations de Line, Sarah, Liliana et Esther.
"OK les filles, le boulot le plus dur reste à faire. Je dois rentrer."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Windfall est le nom de l'île sur laquelle se trouve cette cité.
Ce n'est pas la cité qui marque cependant le plus l'ile.
Le principal centre d'intérêt est l'Institut Windfall, Institution de Qualité pour Jeunes Filles.
Cet institut doit être le centre d'éducation le plus réputé de tout notre pays. En fait, l'on sait que depuis des années, des jeunes filles de tout pays y viennent pour tenter d'y entrer.
Evidemment, le recrutement est extrèmement sévere et être admis devient presque une marque d'honneur, comme un titre honorifique.
Ainsi, les éleves sont appelées dans le reste du monde les "Winden".
De par beaucoup de restrictions, l'Institution est cachée sur cette petite île, et des surveillants extrèmement séveres patrouillent pour empêcher toute intrusion.
Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi cette sécurité.
Je conaissais Sarah et Ioah avant qu'elles ne soient reçues dedans et devinrent à leur tour des Winden.
Ce n'est qu'après que Sarah m'a présenté ses trois amies, Line, Liliana et Esther, lorsque j'ai exposé ma ferme intention d'y entrer sous couverture.
Nuance discrète mais qui existe, notez bien que j'ai dit y entrer, pas y être admise.
Je n'ai rien à faire dans les cours de l'institution. Si j'y vais, c'est pour tout autre chose.
Cependant, pour me garder une couverture, Sarah m'a prêté des papiers spéciaux qui me permettront de me faire passer pour l'une des éleves, au cas ou.
L'Institution en elle-même est un très ancien château. Un de ceux que je croyais que je ne verrai jamais que dans les contes de fées.
Vu de là d'ou je viens, on pourrait presque penser qu'on à changé de dimension en arrivant ici.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"On récapitule. Je suis aux grilles nord. Dans exactement cinq minutes, il y aura le changement des surveillants de la ronde. C'est à ce moment là que vous m'aiderez."
Il est maintenant vingt trois heures cinquante cinq.
"Je peux passer le grillage. Personne n'est aux environs pendant ce temps. Puis, Lily et Esther pourront me guider sur la position des gardes. Vous êtes bien sur les tours?"
"Effectivement."
Liliana me répond de sa voix habituelle, mélangée d'ironie, de cynisme, et de calme.
Alors que je l'entends, c'est malgré tout le calme qui domine ce soir là.
Esther, elle, est beaucoup plus enjouée quand elle veut, mais là elle répond timidement.
"Je suis bien à la tour au nord du château. Je pourrai voir les gardes."
"Vous avez les jumelles?"
Les deux voix expriment une affirmation.
Sarah reprend la parole.
"Très bien. Notre chambre est sur la face ouest. Je t'aiderai à monter le moment venu. On à tout préparé pour..."
"Hé, Eri, je te vois... Tu sais, si tu restes exposée comme ça, tu vas te faire repérér avant d'avoir pu dire 'Jiminy Cricket'."
"Lily, la ferme. C'est que toi qui as des jumelles ici."
"As you wish, milady."
Sarah reparle d'un ton autoritaire.
"OK, les enfants, c'est bientôt l'heure. Line à tout préparé niveau technologique, Lily et Esther sont en position, alors c'est à toi de jouer maintenant, Eri."
"Très bien, j'y vais maintenant."
Je referme mon sac à dos et le reprend sur moi.
Et immédiatement, je ferme les yeux.
Doucement, je prends le temps de respirer profondément.
Le vide s'installe dans mon esprit.
Une sensation de parfaite harmonie.
Puis, je prends un léger élan et saute.
Simplement, sans effort. Je sens le vent m'envelloper et je me laisse porter par lui.
Doucement, je me sens m'élever, passer en avant, puis redéscendre.
J'ouvre enfin les yeux alors que mes pieds touchent sans bruit le sol.
Je viens d'effectuer un saut d'environ sept mètres de hauteur...
Je souris pour moi-même en imaginant l'expression qu'aurait pu avoir Liliana si je ne lui avais pas déja dit.
La seule réaction de cette dernière est un léger sifflement admiratif.
"Très bien, je suis passée."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'immense cour exterieure du château comporte des jardins, des petits pavillons, et bien d'autres secrets.
Ici, je me trouve dans un petit bois d'arbres divers et variés. Personne dans les environs.
Je considère ma situation. Je sais très bien que je suis à présent en situation d'illégalité et de risque.
Le chemin le plus sûr pour rejoindre la fenêtre de Sarah est de traverser ce petit bois en direction d'un bassin à l'ouest entouré d'un jardinet botanique.
A partir de là, ce sera Esther qui prendra le relais et me guidera du bassin jusqu'a la facade ou je n'aurais plus qu'a attendre que Sarah me fasse monter.
J'ai épuisé toute ma Laerna lors du saut qui m'a fait rentrer. Donc je ne peux pas considérer de sauter jusqu'a sa fenêtre.
Mais ce n'est pas le moment de réfléchir au moyen auquel à pensé Sarah pour me faire monter.
"Hé ho, réveille toi, petite, le bassin c'est sur ta droite."
Liliana me corrige alors que je partais dans la mauvaise direction.
Je ne réplique pas à sa phrase. Après tout, c'est bien elle qui est plus vieille d'à peu près un siècle et demi de plus que moi.
Le bois est magnifique.
L'odeur de la forêt m'enivre presque, et je commence à courir dans la direction que Liliana m'a donnée.
Sur le sol, des fleurs différentes et de l'herbe parfaitement entretenue.
Et autour de moi, des arbres particulièrement beaux et...
"Caméra, à ta droite."
Je m'arrête en entendant Liliana et me plaque derrière un arbre.
Presque immédiatement, je percois le petit vrillement qui m'indique bel et bien la présence d'une caméra vidéo à cet endroit, même si je ne la vois pas.
"C'est une caméra qui tourne à 360, tu vas bientôt pouvoir passer. A mon signal..."
Malgré tout son cynisme et sa grande gueule, je sais qu'au moins je peux faire confiance à Lily.
"Vas-y."
Je me mets à courir.
Sur ma droite, je remarque alors le pilier en bois qui est posé la au milieu des autres arbres, et au sommet duquel tourne la caméra.
"Joli. A moins que t'avais voulu passer devant les caméras pour atteindre une certaine célébrité comme dans Loft Story, on est sur le bon chemin pour accomplir notre objectif."
"Ici Sarah. Il est maintenant minuit. Je viens d'entendre les gardes rentrer. Ils envoient les nouveaux. Si tu es dans le bois, ils devraient arriver dans moins de quatre minutes. Dépeche."
"Bien recu."
Je commence à courir.
J'arrive à la lisière du bois. Droit devant moi, je vois les serres qui entourent le grand bassin.
"Aucune caméra ici?"
C'est Esther qui me répond.
"On les à toutes foutues en l'air lors de notre cours d'herbologie ce matin."
"Ca leur apprendra à nous laisser jouer avec des pioches."
Et avec ce court commentaire de Liliana, j'arrive sur le bord du bassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pykar.free.fr
Pykar
Grêviste faisant valoir son droit à l'absence de rang
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Je suis chez vous, sur votre ordinateur.
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   Dim 27 Jan - 22:16

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Parfait, Liliana. A partir de maintenant, je prends le relais, tu peux retourner dans ta chambre..."
"C'est ca, et je vous laisse vous amuser toutes seules. Non, c'est le seul truc cool que j'aie l'occasion d'observer depuis des siècles. Je te laisse la surveillance, Esther, mais je veux voir ca jusqu'au bout."
C'est moi ou elle est vraiment contrariante, cette fille?
Au moment ou je pense cela, je vois un rai de lumière illuminer le petit bois.
"Va sur l'un des côtés de la serre numéro 4."
Je regarde les serres numérotées et prend la direction de la numéro 4. Je me cache sur l'un de ses côtés.
Esther me rapelle immédiatement.
"Très bien. D'après son plan de ronde qu'on a observés, le type qui surveille le bois devrait arriver dans ta position dans environ cinq minutes. Il y a un autre surveillant sur le chemin de la facade, et il partira de notre chemin dans quatre minutes. Alors ca te laisse une minute pour arriver jusqu'au réservoir derrière lequel tu pourras te planquer."
Je jette un oeil derrière la serre.
J'apercois le réservoir ainsi que le surveillant qui se trouve juste devant et qui fait sa ronde sans penser à grand chose.
Je m'accroupis sur le sol, prête à bondir au moment opportun.
De nouveau, je sens le vent m'entourer. Mais pas question de foncer comme une malade.
Je ferme les yeux, attendant le signal d'Esther.
J'entends alors Sarah s'adresser à Line.
"Line, tu as tout préparé pour la suite?"
"T'en fais pas..."
La voix de Line est remplie d'excitation qu'elle contient à grand peine.
"Il suffit qu'elle arrive derrière ce réservoir, qu'on s'assure que la voie est libre et tout est prêt."
J'intervins.
"Bon, je ferais mieux de ne pas demander ce que vous avez prévu pour me faire monter, je verrai cela au moment opportun."
"Tu as tout compris, ma grande."
La voix d'Esther résonne alors.
"Surveillant numéro un vient de dégager de la zone sensible, c'est à toi!"
J'ouvre les yeux et m'élance en direction du réservoir.
Je cours tout en regardant les alentours.
J'apercois enfin la facade du château.
Les lumières sont éteintes, et je ne vois aucun surveillant en poste dans l'immense baie vitrée qui s'étend dans le couloir du rez de chaussée.
"Surveillant numéro deux se pointe vers les serres..."
J'arrive derrière le réservoir.
"Parfait, tu es hors de vue pour eux, normalement."
Avec une voix qui indique qu'elle est rassurée que tout se passe bien, Sarah commence à parler comme une annonceuse de radio.
"Très bien, nous entrons maintenant dans la phase finale de..."
"Gaffe! Un autre surveillant arrive au réservoir!"
"Quoi, mais..."
J'entends les bruits de pas en même temps que la voix maintenant paniquée de Sarah.
"Et merde, et merde, et merde, fait chier!"
Liliana la coupe alors.
"Si tu voulais bien arrêter d'être si poétique, il faudrait penser à trouver une solution."
"Il arrive sur le réservoir, il va en faire le tour!"
En entendant les indications d'Esther, je commencais à envisager une solution de dernier recours, mais avant...
"C'est possible de faire le tour en sens inverse et me planquer de l'autre côté le temps qu'il s'en aille?"
"Négatif, au cas ou tu l'aies pas entendu, y'a des graviers de l'autre côté, il t'entendrait."
"Alors il ne reste plus que ça."
Je vois le rai de lumière qui commence à balayer dans ma direction.
J'apercois le surveillant regarder distraitement.
Mais il ne me voit pas. Je ne suis pas dans le faisceau de lumière.
Des qu'il détourne sa lampe torche de l'autre côté, je fonce vers lui.
Avant qu'il aie eu le temps de comprendre quoi que ce soit, je lui saute dessus.
J'attrape sa tête d'une main en plein vol et entraîne le surveillant dans ma propre chûte.
Je pousse au moment d'atteindre le sol. Sa tête se prend alors le choc de la chûte accentué par la pression de mon bras et il est KO avant d'avoir pu réagir.
"Aie! Ca, même l'Aspégic le fera pas passer."
Sur ce commentaire de Liliana, je tire le corps inanimé du surveillant derrière le réservoir.
"C'est bon. Je suis planquée, le problème du surveillant est résolu... Tout va pour le mieux."
"Ce surveillant va nous rajouter des ennuis, mais on n'a pas le choix... enfin... Attention, prépare toi pour la phase finale de l'opération."
"Elle consiste en quoi?"
"Attends et admire..."
Cette phrase de Sarah me prépare au pire. J'attends tout de même.
Et une seconde plus tard, je suis témoin de la suite du plan qui est aussi chaotique que je le pensai.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En une seconde, toutes les lumières qui restaient allumées s'éteingnent aux alentours.
Et immédiatement après, une alarme résonne.
J'entends la course folle des différents surveillants.
"L'alarme est réglée dans le secteur est le plus éloigné de notre position. Tu as le champ libre pendant environ dix minutes."
Je soupire, exaspérée.
"Bravo la discrétion."
Liliana reprend la parole.
"Ne t'en fais pas, je surveille la position des surveillants. On attend qu'ils soient tous regroupés vers l'arrière."
Je reste à écouter les bruits paniqués des surveillants qui courent et s'affolent.
L'alarme continue de résonner dans les hauts-parleurs des jardins.
J'attends encore un peu.
Puis Sarah me recontacte.
"Eri, c'est bon, sors de ta cachette et cours vers la facade."
"Confirmé, le chemin est sécurisé, les surveillants sont massés autour de la zone présumée du faux désastre sans rien comprendre...Braves petits."
Je sors et commence à m'approcher de la facade.
A ce moment, je vois une fenêtre du quatrième étage s'allumer et s'ouvrir.
"J'aurais pu chercher plus original mais je n'ai pas trouvé."
Après avoir dit cela, Sarah me lance une corde.
Je renonce à lui demander ou elle à bien pu trouver cela, et commence à escalader.
"Mauvaise nouvelle, les petites, les surveillants ont compris qu'ils se sont fait avoir, ils commencent à inspecter les alentours."
Je suis déja au premier étage.
Je réussis à voir à travers les fenêtres. Aucune des Windens ne s'est réveillé suite à l'alerte.
Je continue à escalader.
Des bruits de pas précipités commencent à se faire entendre alors que j'atteins le deuxième étage.
Et alors que je dépasse ce dernier, je vois les surveillants arriver.
Ils commencent à faire le tour de la zone sans rien trouver.
"Dépeche toi, dépeche toi, dépeche toi, dépeche toi, dépeche toi..."
J'entends les prières murmurées de Sarah dans mon oreillete alors que je dépasse le troisième étage.
Je me dépeche le plus possible pour escalader ce qui reste...
Et j'entends des cris derrière moi.
Les surveillants ont trouvé celui que j'avais mis KO.
A ce moment, je vois un bras sortir de la fenêtre et se tendre vers moi.
Immédiatement, je l'attrape et me sens tirée vers le haut.
Et je finis par tomber littéralement dans la chambre, entrainant la jeune fille dont je tenais le bras dans ma chûte.
Une paire de mains plus petite que celle qui me hissa retire la corde de la fenêtre, la referme et éteint les lumières.
Je me relève en m'essuyant les vêtements.
Et devant moi, je distingue une jeune fille de mon âge, aux cheveux et aux yeux bruns, habillée d'un T-shirt noir et d'un bas de jogging.
Sarah se relève, me sourit et me parla sur un ton solennel.
"Bienvenue à l'Institut Windfall".

...wind is a blade.../end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pykar.free.fr
Tchoucky
Sergent chef


Nombre de messages : 712
Age : 38
Localisation : Troisième enclume à droite en partant du fond
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   Dim 3 Fév - 9:41

Voilà, lu.

On va d'abord se débarrasser des sujets qui fâche...
La concordance des temps, la concordance des temps... Décidément tous les teamers, anciens et nouveaux, ont du mal avec ça. Choisis de faire ton récit au présent ou au passé et si tu décide de mettre des passage au présent dans un récit en majorité au passé, il faut que ce soit pour une raison logique (passage plein de suspens, présent historique). Et on ne change pas de temps en cours de paragraphe. Il faut que la rupture soit bien nette. Quelques erreurs de syntaxes également, je ne vais pas les relever, si un jour j'ai l'occasion on le relira ensemble pour que je te les indique. Bref, je t'engage à relire encore une fois avant de poster.
Passons au vif du sujet :
Cette histoire promet d'être superbe et j'ai hâte de lire la suite. Un univers à moitié fantastique, à moitié espionnage, une intrigue qui promet d'être complexe, une intro à couper le souffle, un vrai sens du suspens, un style certains, masi bon, celui-là, on le connaissait, il n'a rien de surprennant, quoi qu'il est incontestable qu'il s'est amélioré depuis Nimrodh, donc on va détailler quand même, descriptions sobres, mais précise et esthétique, bon rythme dans l'enchainement des dialogue et des narrations, n'oublions pas la personnalité bien campée des protagoniste.
En bref, c'est une excellente histoire. Dépèche-toi de poster la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pykar
Grêviste faisant valoir son droit à l'absence de rang
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Je suis chez vous, sur votre ordinateur.
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   Sam 10 Mai - 12:39

Non, je n'ai pas travaillé sur le chapitre suivant pendant trois mois. Il était écrit depuis un moment, mais je n'ai pas eu le temps de le réviser. Bref...
Lecturez bien.

-------------------------------------------------------------------------------------

II]...cosmos on fire.../Sarah Renellan

Je me réveille dans un monde que je ne connais pas.
Une magnifique chambre. Le soleil y éclaire les moindres détails.
Je réussis difficilement à me réveiller.
"Hé, bonjour, Eri, comment va?"
La voix de Sarah m'acceuile alors que j'achève de sortir du monde de mes rêves.
Je réponds avec un sourire.
"J'ai vraiment besoin de répondre à ta question?"
Je me lève de mon sac de couchage.
"Ecoute, je suis vraiment désolée pour ça, mais je n'avais rien d'autre que ce..."
"Mais c'est pas grave, je te l'ai dit hier. Je pourrais passer des nuits dans ce sac de couchage et je n'ai pas besoin de ces... de ces..."
Je regarde les deux lits.
"De ces magnifiques lits moelleux. Tu devrais faire attention, le luxe, ça va finir par te rammolir."
L'expression de Sarah mime l'outrage avant d'éclater de rire.
"Ouais, tu as raison."
Puis son expression redevient serieuse.
"Très bien. Voici les règles. Tu t'apelles désormais Aleriane Manille. Comme ca, on peut garder 'Eri' comme si c'était un diminuitif."
Elle me tend une carte d'étudiant sur laquelle était inscrite le faux nom et une photo de moi qu'on avait prise avant d'entrer. D'autres détails tels que le numéro d'étudiant apparaissaient aussi.
"Officiellement, tu es dans ma classe, mais comme je ne t'ai pas inscrite sur les listes, tu n'as aucune obligation d'assister à quel cours que ce soit.
Par contre, fais attention. Si jamais quelqu'un vérifie de trop près tout ça, tu risques de te faire prendre et... enfin je crois que tu vois ce que je veux dire..."
"Le jeu est terminé, je me fais expulser de force et peut être pire encore."
"Je vois que tu as compris. La suite des opérations..."
Elle me tend alors un uniforme noir féminin, c'est à dire avec une jupe, et un ruban rouge. Elle-même en porte un similaire.
"Voila l'uniforme obligatoire. C'est Esther qui l'a volé dans la réserve. Tu dois accrocher ta carte pour 'prouver' que tu es une Winden.
Le repas se prend à midi dans la grande salle. Je vais te faire visiter un peut tout le château après que tu te seras changée. En attendant, je vais rejoindre Liliana et Esther dans leur chambre."
"Vous n'avez pas cours?"
"Pas ce matin, on a une prof qui est malade. Ca tombe bien, sinon ca voudrait dire qu'on aurait été obligées de te laisser te débrouiller seule dans le château."
Je souris.
"Ca ne me dérange pas plus que ca, tu sais?"
"Bon, je te laisse t'habiller, d'accord?"
Elle tourne les talons et sort dans le couloir.
Des qu'elle est sortie, je fouille dans mon sac à dos, je prends une Mild Seven et l'allume.
J'en profite pour regarder plus précisément la chambre.
"Elles ont même des salles de bain privées... Décidément, on se prive de rien."
Je ferme les yeux pour me relaxer...

=================================Windfall================================

Eri Ascen est ma meilleure amie depuis que je l'ai rencontrée...
Je savais qu'elle était étrange dans tous les sens du terme lorsque je l'ai vue pour la première fois.
C'étaient surtout ses cheveux blancs et ses yeux pourpres qui m'ont assez surpris.
Moi comme tous ceux qui étaient dans notre classe, à l'époque.
La barrière des différences physiques franchie, on s'était rapprochées grâce à plusieurs de nos goûts personnels.
Ce n'est que bien après que j'ai découvert qui elle était... ou bien est-ce elle qui me l'a laissé découvrir?
Je ne sais plus.
Dans tous les cas, cela l'arrangeait bien. On était devenues très proches, et elle voulait que je lui fasse confiance.
L'ultime preuve de confiance que je pouvais lui donner de ma part en ce moment, c'était de la faire rentrer dans l'Institut Windfall.
Elle n'a jamais cherché à se faire inscrire ni n'a essayé.
Or, j'avais eu d'excellentes notes à mes examens lors de ma dernière année au collège, et j'ai été sur la liste de celles qui ont été remarquées pour aller à l'institut.
Mes parents n'ont pas voulu laisser passer la chance d'avoir une Winden dans la famille.
Quant à moi, ca flattait mon honneur et mes compétences, et l'Institut était un lieu entouré de tant de réputation que je n'avais pas le coeur à refuser.
Ioah à été remarquée pour autre chose que ces notes.
Elle et Eri étaient extrêmement proches toutes les deux, et j'étais tout aussi proche d'elle que d'Eri.
Ioah n'est pas vraiment une travailleuse acharnée, et je n'ai pas compris pourquoi ils voulaient la recruter.
Ses parents à elle ne lui ont pas laissé le choix dès qu'ils avaient su qu'elle était sélectionnée.
Mais elle arrivait très bien à suivre les cours une fois arrivée ici...
Puis c'est arrivé.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"Ouah!"
La Grande Salle est encore plus immense que ce à quoi je m'attendais.
Des vitraux à la place des fenêtres, des tables immenses dotées de nappes brodées de fils d'or et d'argrent, assez de place pour y organiser un concert en live...
"Mais dis donc, vous vous privez vraiment de rien ici!"
Sarah, qui sourit à côté de moi, me répond avec une nuance de lassitude dans sa voix.
"Eh bien, je ne sais pas pour les autres, mais je serai personnelement heureuse de dégager de ce luxe un jour. C'est un peu, parfois..."
"Trop pour toi? Oui, je te connais..."
"Allez, viens, je te montre la suite..."
On sort de la grande salle.
Sur le chemin, je croise Liliana, qui porte négligemment son costume froissé et qui est en train de jouer avec ses courts cheveux roux.
Elle m'adresse un léger sourire en passant.
Nous descendons dans un petit stade avec terrain mixte de football, de basket, etc...
"Vous faites du foot dans ces uniformes?"
"Non, on à des tenues de sport spéciales. On en à quelques unes au cas ou tu devrais faire quelque chose ici, mais bon... Enfin, on sait jamais."
On s'en va et on passe devant une arche qui mène à une cour interieure.
"Ces arches et cette cour interieure sont hors-limites. Réservé au personnel de l'Institut."
"Ah bon? Qu'est ce qu'il y a dedans?"
"Officiellement, des bureaux de l'administration, et les résidences du personnel dans cette tour."
Je regarde l'endroit qu'elle me désigne.
Au centre de la grande cour interieure se dresse effectivement une grande tour.
Si je devais la décrire, on dirait le donjon d'un château moyen-ageux, mais dont la forme serait arrondie plutôt que rectangulaire.
La tour est la plus haute du château, et achève de donner cette impression de venant d'un autre monde.
"Mais quand je dis que c'est une un lieu interdit aux éleves, ca veut dire que tu vas y aller quand même, et non seulement tu entreras mais tu foutras la honte aux surveillants en ressortant sans aucun problème, c'est bien ça?"
Je réponds avec un sourire.
"Tu me connais trop bien, Sarah."
On s'éloigne de la cour interieure et on visite le reste des bâtiments du château.
Après avoir fait le tour de la bibliotheque, de la salle d'études, des salles de cours, on sort du château, pour visiter les exterieurs que je n'ai pas eu tant le temps d'admirer lors de mon "entrée" d'hier.
A la fin de cette visite, on se dirige vers le bassin d'hier ou on décide de s'asseoir et de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pykar.free.fr
Pykar
Grêviste faisant valoir son droit à l'absence de rang
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Je suis chez vous, sur votre ordinateur.
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   Sam 10 Mai - 12:39

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

On revint vers la grande salle à l'heure du repas.
D'autres éleves en uniforme se tiennent assises aux tables.
Je vois que Liliana, Line et Esther sont déja assises à une table. Sarah et moi nous asseyons à côté d'elles.
Line est en train de raconter quelque chose à toute vitesse en tripotant ses lunettes et en tortillant une mèche de cheveux noir de jais.
"...Cette Carine, vous savez, celle qui est dans la 1ere2, eh bien, eh bien elle m'a carrément foutu en l'air tout le truc que je faisais en cours, là, avec...Salut, Eri, Sarah! Donc je finissais de fixer quelques cables dans l'écouteur Bluetooth pour en augmenter la portée et elle m'a vu et elle à cru que j'avais un baladeur et..."
"Et je te rapelle que nous ne prenons pas le train, donc tu es priée de respirer avant que tu ne t'effondres asphyxiée et que je sois obligée de te faire du bouche à bouche. Ah, et si tu pouvais parler plus lentement pour que celles qui n'ont pas encore de Ph. D, moi incluse, puissent te comprendre..."
Pendant cette remarque de Liliana, cette dernière nous adresse un signe de main et un sourire.
Esther, elle, m'acceuille avec un peu plus d'enthousiasme alors qu'elle recoiffe ses cheveux blonds et longs jusqu'aux épaules.
"Comment ca va, Eri?"
"Ca va, j'étais partie m'habituer à ces lieux qui allaient devenir ma résidence pendant une portion indéfinie de temps."
"...donc elle apelle la prof qui se ramène, Line qu'est ce que tu fabriques, qu'est ce que c'est que cette histoire de baladeur, et je vois cette salope derrière elle en train de ricaner, je te jure, j'ai failli prendre mon tournevis pour le lui planter dans la nuque."
"Et as tu donc succombé à tes instincts de violence vengeresse ou as-tu réussi à te contrôler?"
"Si elle n'avait pas réussi, on ne serait pas la tous les deux..."
Je me retourne vers celle qui vient de parler, une grande fille à l'air furieux aux cheveux ras.
"...et en fait, je n'aime pas qu'on m'apelle une 'salope', tu sais?"
Hmm... Derrière elle, elle à amené quelques amies à elles qui ont l'air de sourire ironiquement comme pour penser que quelque chose d'amusant allait se produire.
C'est Liliana qui répond.
"Eh bien ca, c'est une affaire entre Line et toi. Donc quel besoin as-tu de ramener tes troupes obéissantes avec toi?"
Une autre fille sort du rang.
"Obéissante? Surveille ton langage, jeune fille de seconde..."
"D'accord. Je surveille mon langage et j'en tire que tu fais partie d'un troupeau de jeunes filles obéissantes dont fait partie cette autre... hem hem... charmante personne, et qu'en plus, ton ruban est défait..."
La fille se penche en avant et frappe du poing la table.
Autour de nous le silence se fait.
Liliana la regarde sans être pour le moins du monde impressionée.
"La, on dirait bien que tu viens de me menacer..."
"Eh bien alors, jeune fille, si je viens de te menacer, il faut que tu saches que ni les professeurs ni les surveillants ne sont arrivés. Donc, que-peux-tu-y-faire?"
"Rien... Je te parlais juste pour que tu ne voies pas Eri arriver derrière toi."
BLAM!
Avant qu'elle ait eu le temps de se retourner, je frappe avec force sur la nuque de la jeune fille qui s'effondra aussitôt. Je n'ai presque pas eu à y mettre de la Laerna.
Je m'adresse aussitôt à celle que je présumai être Carine.
"Ni profs ni surveillants, tu dis? OK, amusons nous un peu..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La Grande Salle se situe au rez-de-chaussée du château.
Donc je fus amortie immédiatement alors que j'aterris en roulant après qu'une des filles m'ait projetée à travers une fenêtre.
"Woah!"
Je réussis à me relever et sautai de nouveau par la fenêtre pour retourner dans le combat.
Un cercle s'était formé autour du lieu de bataille.
Pour ce que je m'en rapelle, elles étaient cinq filles, et j'en ai mis deux KO. La première était la jeune fille assomée au début du combat, l'autre à qui j'ai écrasé le visage sur la table en la prenant par la tête.
Liliana s'est occupée d'une autre d'entre elles, celle qui vient de me jeter par la fenêtre, et combat à présent la dernière.
Sarah et Esther s'étaient éloignées du lieu du combat avant le début de celui-ci.
Quant à Line, elle avait son compte à régler à Carine qui se trouve maintenant à terre, le nez en sang, frappée par plusieurs coups de manche de tournevis. Line s'est de nouveau assise après cela et s'est remise à traficoter son écouteur Bluetooth comme si de rien n'était.
Je me précipitai pour apporter mon aide à Liliana, mais celle-ci n'en a pas besoin.
Elle finit par prendre une carafe d'eau en verre et l'écrase sur la tête de son adversaire avec un bruit sourd.
Des cris et des exclamations retentirent dans l'assemblée.
Quant à Liliana, elle retourne se rasseoir comme elle était venue.
"Ca s'est réglé trop vite, dommage."
Sarah sort du rang de l'assemblée.
"Euh, est ce que quelqu'un pourrait transporter ces filles à l'infirmerie, si possible avant que les professeurs n'arrivent?"
Immédiatement, une étudiante à l'air ravi par l'action et deux jumelles d'origine asiatique se précipitent tandis que d'autres applaudissent.
Mais d'autres ne semblent pas du tout ravis par la tournure que prit le repas. Cependant, personne ne dit rien et tout le monde partit se rasseoir à sa place.
"Ah, ca relaxe tout ça."
Sarah me regardea et parla d'une voix outrée.
"Eri! Déclencher une bagarre, comme ça, en plein far west mode, si tu te faisais prendre..."
Elle s'interrompit et poussa un soupir avant de reprendre d'une voix calme et avec un sourire.
"Je parle dans le vide, pas vrai?"
"Non non, je suis très, très touchée par tes, euh, tes arguments. Mais je n'ai jamais fait aucune provocation ni..."
"La prochaine fois, si tu pouvais nous éviter cela, ca nous arrangerait quand même. Allez, il faut nettoyer la table avant que les profs arrivent."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~Windfall~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je me rendis à la bibliothèque après l'heure du repas.
Mon objectif est de tenter de faire quelques recherches sur l'Institut en lui-même qui aiderait à accomplir la mission pour laquelle je me suis infiltrée ici.
Au final, comme Liliana l'a assuré, personne n'a reporté la bagarre à des autorités superieures.
Si les filles à l'infirmerie devaient l'avouer, elles devront aussi avouer qu'elles ont provoqué l'incident, et tout le monde dans la salle pourra témoigner en notre faveur.
Mais ce que je retiens le plus de l'incident, c'est que personne ne m'a particulièrement remarquée en me disant "Hé, mais tu fais pas partie de l'Institut, toi, d'ou tu viens?"
Donc ma couverture tient plus que je ne le prévoyais. Je suis bel et bien inclue dans l'établissement, qu'il le veuille ou non.
Assise à une table, je feuillette les détails de la création de l'Institut sur un livre d'histoire.
Créé durant les Croisades sur cette petite île... Amélioré et embelli durant la Renaissance... Détruit pendant et restauré après les Guerres Napoléoniennes... Utilisé depuis à la formation très avancée de jeunes filles qui en fait l'orgueil du pays...
Je referme le livre, ce n'est pas vraiment ce que je cherche.
Je veux voir des précisions sur l'histoire et les personnalités du château, pas un tract de propagande!
Je me dirige vers la libraire, une femme ni jeune ni vieille, très aimable.
"Vous désirez?"
"Je cherche des informations sur l'Institut en plus particulier."
"Je vois, je pourrais vous rediriger vers certains ouvrages. Je peux voir votre carte d'étudiante?"
Je dégrafe la carte de mon uniforme et la lui tend.
C'est alors qu'elle tend la main pour m'arrêter.
"Vous allez plus loin que les autres. C'est déja bien pour vous."
"Quoi? Que voulez vous dire?"
"Allez, mademoiselle, je vois parfaitement quant une jeune fille ne fait pas partie réellement de l'institut."
Je m'immobilisai. Elle sourit
"Vous n'êtes pas la première, ni ne serez vous la dernière à tenter de pénétrer ces lieux par la force...
Mais vous, vous êtes différente."
"Comment cela?"
"Vous n'êtes pas venue ici pour les cours ni pour l'enseignement ni pour le simple honneur de se faire recconaître comme étant une Winden. C'est autre chose qui vous motive, je le sens en vous."
Je décide de ne pas poser plus de questions sur ce que lui disait son sixième sens.
"De toute façon, je n'ai aucune envie de vous dénoncer, mais je pense que je pourrai bien vous aider si c'est possible. Alors, mademoiselle, que cherchez vous exactement?"
Autant que son sixième sens ne se trompait pas, je sens qu'elle dit la vérité sur ses intentions.
Je décide donc d'être franche.
"Vous avez une cigarette?"
Elle sort un paquet de Camel. Je prends tout mon temps pour en prendre une et l'ajuster à mes lèvres. Elle me laisse faire.
"Je voudrais savoir ce qui s'est passé avec une des éleves qui étudiait ici, et c'est pour cela que je cherche des renseignements sur l'établissement."
Je prends le briquet qu'elle me tend et allume la cigarette, prend une bouffée et l'exhale avant de continuer.
"Son nom est Ioah Winters. Elle à disparu il y a un mois et demi."

...cosmos on fire.../end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pykar.free.fr
Tchoucky
Sergent chef


Nombre de messages : 712
Age : 38
Localisation : Troisième enclume à droite en partant du fond
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   Sam 24 Mai - 10:13

Terminé de lire. Bon second chapitre, l'intrigue démarre lentement mais sûrement, on sait d'avantage où on est. Toujours quelques remarques stylistiques à faire : les changements abrupte du passé au présent dans la narration, deux trois répétitions qui auraient pu être évité, mais dans l'ensemble, c'est bien équilibré, chaque élément est traité avec le nombre de mot qu'il faut, pas un de plus, pas un de moins, tout est expliqué, il n'y a pas de flou non contrôlé, pas d'excès descriptif.
Sur la vraissemblance, je suis mitigée. Etrange que personne ne remarque une nouvelle tête, à fiortiori si elle déclanche une bagarre. Etrange que la seule personne qui la remarque soit justement une alliée... Mais tout ça sera peut-être justifiée par la suite, les jeunes filles ont peut-être subit un lavage de cerveau. J'attends de savoir pour critiquer.
Quand pense-tu écrire le troisième chapitre ? (Je vais avoir un peu plus de temps pour lire, bientôt)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Windfall (Inachevé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Windfall (Inachevé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mots inachevés
» Louis Aragon : Le roman inachevé
» ébauche inachevée comme une ébauche
» Les inachevés..!
» [Aragon, Louis] Le Roman inachevé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecritures plurielles :: Nos histoires au propres-
Sauter vers: