Ecritures plurielles

Un espace de création et de partage, pour y écrire nos histoires en équipe, ou seul.
 
Vers le siteVers le site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Les chapitre 17 et 18 de Nimrodh les oubliés en ligne sur le site d'Écritures plurielles !

Partagez | 
 

 Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elvens
Nouveau Lecteur
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 24
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 0:17

Citation :
Attention, peut heurter la sensibilité des plus jeunes.

Ceci est une fan fiction sur l'univers des Elder Scrolls.

DIVINE NAISSANCE

Chapitre premier:

Macabre rituel

Je humais sa cuisse en partant du genou vers l'entrejambe. Elle était encore animée d'une ardeur charnelle et d'une effervescence à son apogée. Je saisis avec humeur ses nymphes pour ensuite pleinement parcourir sa chair avec mon autre main en effleurant au passage son flanc et son exquise gorge. Un havre de silence glacial nous hantait. Glacial et silencieux, tout comme ma compagne, si paisible et au regard vide. Le visage était séduisant. L'œil d'un azur éblouissant concordait parfaitement avec le teint bistre clair. La chevelure sinueuse avait quelques reflets blonds et d'autres brunis. De ces cheveux dépassait une paire d'oreilles acérées et ponctuées de divers joyaux plutôt raffinés.
Ma langue arpentait finalement une de ses aisselles pour ensuite revenir à son cou, à sa trachée béante dont le sang ne s'écoulait presque plus. J'admirais sans pareil les deux macchabées étendus sur le sol poreux. Seuls quelques dizaines de mètres séparaient ma mère de mon père qui, lui, avait déjà assouvi mes besoins naturels. Il s'était cependant montré fort peu intéressant à l'inverse de sa compagne. J'ai effectivement dû supporter, pendant le rituel, l'effluve pestiférée de son phallus qui s'apparentait à celle d'un Guar en putréfaction.
Mais tout ceci était fait! Leur mort était prévue. Prévue aussi bien par moi que par eux, c'était la tradition dans notre famille, sauf pour le coté charnel de l'opération. J'empoignai alors ma dague encore logée dans la dépouille de ma mère pour la faire glisser lentement sur la gorge de mon père qui était, pour le moment, encore intact. Le sang se déversait tranquillement dans un réceptacle en argent massif pendant que je traçais des symboles qualifiés d'hérétiques dans du sable que j'avais déjà répandu au sol. Un fin filet de sang encore chaud glissa le long des sillons des signes qui s'illuminèrent une fois tout le liquide écoulé. Aucune incantation n'était nécessaire, seul l'ajout d'une mixture dont la formule était oubliée de tous suffisait à achever l'adjuration spirituelle. Tout ce qui suivit se déroula en une poignée de minutes. Esprits nouveaux et chair s'assemblaient tant bien que mal. Les esprits rongeaient les corps déjà fort mutilés jusqu'à les faire passer au stade de la décomposition. Un bon quart d'heure suffit pour achever la renaissance.
Ils étaient de nouveau ici, rampant et agonisant devant moi mais vivant.
Une odeur plus qu'écœurante régnait maintenant dans l'alcôve au tel point que je dû expressément sortir, suivie de mes deux nouveaux serviteurs. Une douce brise d'air frais s'infiltrait à présent dans mes naseaux à mon grand soulagement. Je fis un lent volte-face pour regarder une toute dernière fois mes parents. Je n'arrivais plus à les différencier, tout deux étaient défigurés, rongés par les vers, tout deux avaient le teint exsangue et étaient gâtés de cafards qui circulaient librement à l'intérieur de leur crâne. Ils étaient ainsi promis à une vie éternelle, sans famine, sans pleurs ni chagrin, sans fatigue. L'idéal de la vie était enfin devenu possible par la mort. Pour ce présent inestimable, ils se devaient d'être à mon service, d'exaucer mon moindre désir et ce, pour l'éternité.
Ils m'auraient été plus encombrant qu'autre chose pour l'avenir. De ce fait, grâce à un simple sortilège passé de générations en générations, j'exigeais d'eux qu'ils partent pour mieux attendre mon retour. Je ne me tourmentais pas même de leur sort. Les Nouveaux Corps, ainsi je les appelais, aiment l'obscurité, ils trouvent usuellement refuge dans la plus proche excavation. Une perle de mélancolie roulait jusqu'au coin de ma lèvre lorsqu'un doigt rugueux caressa ma joue.

« _ Vous voilà bien seule, peut-être avons nous l'occasion de...parlementer, maintenant que vos géniteurs sont devenus ces... cadavres mobiles? annonça une voix ténébreuse et rauque.
_ Pas plus qu'avec ma mère. Je ferais selon ses désirs qui sont aussi les miens.
_ Je vois que vous m'attendiez...Votre dynastie est révolue! Vous êtes la dernière sur la liste et vos parents nous ont échappé de peu, répliqua l'homme encapuchonné de soie bleue avec un sourire narquois.
_ L'Ordre Psijique est le moindre de mes soucis. Vos prêcheurs de bonne parole de pacotille ne peuvent rien faire, ma destruction ne vous serait pas profitable. »

L'homme, ou plutôt le Haut Elfe, éclata d'un rire tonitruant tout en rapprochant son visage du mien pour me susurrer à l'oreille:

« _ Ne vous croyez pas invulnérable. Vous êtes atteinte de la même sottise que votre pauvre mère. Vous pourriez mettre votre magie au service des Psijiques et ainsi atteindre le sommet... Pauvre arriérée...
_ Retournez auprès de vos marionnettistes et pourrissez-y, vous n'aurez rien de moi. Je ne trahirai pas les paroles de ma mère, rétorquais-je en envoyant une glaire se loger sur les sandales de l'Elfe.
_ Faites donc, faites donc. La fille ou la mère comme rivale, peu importe, l'échec est certain... »

Sur ces derniers mots, il caressa brusquement un objet dans le creux de sa main pour disparaître en carbonisant, au passage, toute végétation qui l'avait entouré.




(J'éditerais pour corriger les éventuels problèmes demain)


Dernière édition par Elvens le Ven 21 Mai - 20:45, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchoucky
Sergent chef


Nombre de messages : 712
Age : 38
Localisation : Troisième enclume à droite en partant du fond
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 10:48

Sublime et malsain. De la délicieuse horreur. Ton sens du détail sert merveilleusement le macabre érotisme de la scène, remue le lecteur, le dérange. Le détachement de la narratrice quand elle décrit les étapes du rituel, qui jure avec sa conduite nécrophile (et limite nécrophage) incestueuse pousse le malaise à son paroxysme, et le manque d'informations pour comprendre la situation devient bouleversant. Et le tout est emballés dans des mots trop beaux pour qu'on parvienne à s'en défendre. C'est le chant de la sirène qui va dévorer sa proie, qui ne laisse aucun doute sur sa morbidité, mais qu'on écoute malgré soi. Ce début est un superbe petit poème cruel en prose. Pour qu'on t'autorise à le poster, tu as décidé d'écrire ton histoire jusqu'au bout, mais tel quel, le texte peut passé pour un one shot énigmatique sur la nécromantie, un exercice de style pour explorer l'esthétique du lugubre. Evidément, il y a le dialogue de la fin, qui annonce une suite. Donc, à moins de supprimer ce dernier dialogue et de le remplacer par une phrase de conclusion, tu es tenu de nous livrer la suite annoncée.
Navrée, mais ton histoire étant trop bien faite pour ne pas être dérangeante, tu gagnes un "déconseillé au moins de 12 ans" dans l'aventure. Pas que les moins de 12 ans soit légions par ici, mais bon, nous faisons des histoires, et nous les faisons bien.

Conseil personnel : pour être sûr d'écrire la suite, annonce en la livraison pour une date que tu choisi en fonction de tes disponibilité personnelle et oblige-toi à respecter le délai annoncé, quitte à poster une version imparfaite que tu édite ensuite. Les crises de pages blanches passent parfois plus facilement lorsque l'écriture est dictée par une nécessité.

Sinon, comme je ne sais pas si tu as lu les règles de postage dans le sujet intitulé "Bienvenus sur notre forum d'écriture", je te les rappelles sommairement :
_ Tu postes une histoire dans le but de la finir, ça on l'a déjà dit. Efforce-toi de tenir cet engagement, c'est le plus important.
_ Tu dois poster des chapitres complets, ne morcelle pas tes chapitres en plusieurs posts, à moins que le forum refuse ton message parce qu'il serait trop long. Rien n'est plus épuisant que d'aller chercher les fragments d'une histoire au milieu d'une floppée de "bravo, la suite". Les modos ont autorité pour regrouper tes posts en un seuls s'ils estiment que cette règle n'est pas respectée.
_ Pour ce qui est des normes orthographiques et gramaticales, tu sembles être consciencieux, mais sache que les modo ont également autorité pour éditer tes posts et supprimer d'éventuelles coquilles.

J'aimerais aussi te demander de mettre ton titre en gras, ou en grand, et d'introduire les dialogues par le tiret du 8, plutôt que le tiret du 6.
La question du titre, c'est pour que la page soit plus agréable à voir. La question des tiret du 8, c'est parce qu'il nous arrive de copier coller les histoires du forum sur word, et que sous certaines versions de word, les phrases introduites par les tirets du 6 deviennent automatiquement des "puces et numérotations" au moment où on les copie colle, ce qui remplace les tirets par des chiffres et rend le texte illisible.
C'est tout pour l'instant, voili, voilou !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebrich
Grand maître des roman d'action
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 14:36

Superbe, excellent. Tu maitrise vraiment le jeux de faire croire à quelque chose avant de "choquer" le lecteur.

Je ne saurais pas te dire quoi faire, car en l'état, ce texte est parfait pour moi.

Peut-être que si tu arrive à continuer, essaye d'intercaler des explications succintes des éléments d'Elder Scroll, ça ne doit pas être difficile non?

Encore merci pour ce texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchoucky
Sergent chef


Nombre de messages : 712
Age : 38
Localisation : Troisième enclume à droite en partant du fond
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 18:13

Je crois que le peu d'éléments de Elder Scroll qui ont été cité sont explicable soit par le contexte, soit par le scénario. Et ce qu'on ne comprends pas ajoute à la sensation de malaise du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvens
Nouveau Lecteur
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 24
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 19:05

Je suis bien content que mon ébauche vous plaise. Sans parler de vos commentaires des plus flatteurs. Cependant, plus je relis mon texte, plus je le trouve difficile à lire et... bancal. Enfin bon, ravis que ça vous ai plu, en tout cas.

Je vais donc certainement me pencher sur la suite. Au niveau scénario, ça devrait aller, sachant comment terminer l'histoire et, à peu de choses près, quoi mettre au milieu, en guise de péripéties.
Le plus dur va d'être de faire en sorte que ce que je raconte garde la même ambiance tout en n'étant pas bancal, encore une fois.

Pour ce qui est du manque de précision, c'est entièrement voulu. J'essaye de laisser planer une ambiance plutôt floue et qui laisse penser au lecteur qu'il prend l'histoire un peu en cours de route. Mais bon. Vous n'êtes pas totalement déboussolés, vous pouvez déjà deviner où se déroule l'histoire grâce à l'apparition de l'Ordre Psijique.

Bref. Encore merci pour vos commentaires et n'hésitez pas à me dire si des choses coincent dans mon récit. Je verrais pour vous donner une éventuelle date de la suite.


Dernière édition par Elvens le Mar 27 Avr - 19:18, édité 1 fois (Raison : Oublié une virgule, ce qui rendrait la phrase incompréhenssible.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaoticPesme
Aimant à Enclume
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 33
Localisation : Devant un écran
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   Mar 27 Avr - 20:34

"Super ! A quand la suite ! lol"
Non, je rigole.
Un bon début de ce qui pourrait être une petite saga vampirique. Étant un adepte du morbide, ça ne me choque pas tellement et les mots sont tournés assez admirablement. J'ai assez hâte de voir le côté Elder Scrolls développé. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fan Fiction Elder Scroll: Divine Naissance (PEGI-12)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Elder Scroll IV : Oblivion.
» The Elder Scroll V : Skyrim
» Hymne à la Divine Maternelle
» Vos personnages de fiction préférés
» Divine sensation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecritures plurielles :: Nos histoires au propres-
Sauter vers: