Ecritures plurielles

Un espace de création et de partage, pour y écrire nos histoires en équipe, ou seul.
 
Vers le siteVers le site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Les chapitre 17 et 18 de Nimrodh les oubliés en ligne sur le site d'Écritures plurielles !

Partagez | 
 

 Le problème de la Mary Sue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tchoucky
Sergent chef


Nombre de messages : 712
Age : 38
Localisation : Troisième enclume à droite en partant du fond
Date d'inscription : 28/04/2005

MessageSujet: Le problème de la Mary Sue.   Sam 7 Aoû - 12:58

Je crée un nouveau sujet pour ne pas noyer les éventuelles réponses aux questionnaires sur mes réflexions.

Comme je l'ai dit, la problématique du questionnaire, destinée aux auteurs de fanfictions, est en porte à faux par rapport à celle de nos histoires collectives et individuelles, dans lesquelles l'apparition de personnages trop puissants ne risque pas d'éclipser le héros de la série d'origine, ou changer l'état d'esprit de la dite série, puisqu'il s'agit d'histoires originales.

Suite à ma réponse au questionnaire du sujet d'à côté, on est venu me demander sur msn "Mais c'est quoi le problème d'être une Mary Sue".

Si on s'en tient à la définition donnée par le questionnaire (un personnage exceptionnel, puissant, mouloud à souhait, et qui prend toute la place sur le devant de la scène), et en restant dans un contexte d'histoire originale (surtout si elle est collective), ce n'est effectivement pas un problème. Utilisé à bon escient, un personnage puissant peut-être un bel atout scénaristique.

Et à la vérité, est-ce déjà un problème dans le cas qui préoccupe l'auteur du questionnaire, à savoir la multiplication de fanfictions de mauvaises qualité, dont le seul but est d'introduire un avatar de son auteur, et lui permettre d'assouvir ses fantasmes sans que ça donne lieu à une histoire concrète ?
J'ai été grande liseuse de fanfic. J'ai décroché à cause de cette multiplication, et je ne nie pas la réalité du problème. Mais je ne suis pas sûre que la cause soit la création de Mary Sue à tour de bras. Prenons le cas que je connais : les fics code Lyoko de Yumi 2004. Nous avons eu des Mary Sue et des Gary Stu à l'âge d'or des fic. J'en avais moi-même créé deux ou trois, dans diverses fics. Mais les fics en questions ont été appréciées quand même. Les personnages avaient pourtant tous les critères relevés par le questionnaire : Très doués, très puissants, intégrés immédiatement dans l'univers, développant avec les héros les relations que je désirais avoir... Mais non, personne n'a jamais été rebuté par cela, ou alors on me l'a caché. Moi-même, en tant que lectrice, je n'ai été rebutée ni par l'Ange de Lou, ni par l'Aloth de Marc (inutile de vous résumer : deux personnages, beau, riche, balèze, etc...) parce qu'ils s'inscrivaient dans un scénario suffisamment captivant pour qu'on accepte l'introduction de ce personnage supplémentaire et désespérément .

Pour prendre un exemple que plus de gens connaissent, la Bella de Twilight est une Mary Sue. Je ne vais pas démontrer pourquoi, évidément. Si ? Bon. Ok, mais rapidement :
Elle est TROP belle, tous les mecs sont amoureux d'elle, et pour ne pas être la méchante qui a conscience de briser les coeurs des mecs, elle ne s'en aperçoit carrément pas du tout et va jusqu'à interpréter la plus outrageuse tentative de drague comme de la simple politesse.
Elle est TROP intelligente (du moins son auteur essaye de nous le faire croire) parce qu'elle reconnait une prophase au premier coup d'oeil, comprend instinctivement le rapport qu'il y a entre la couleur des yeux et la faim du vampire, devine de manière quasi télépathique (il écarte vaguement le visage de moi quand je m'approche ? C'est donc que c'est mon odeur qui le dérange) les pensées des autres personnages (sauf quand il s'agit des dragueurs, parce que sinon,ça remettrait en question son extrême bonté).
Elle est TROP bonne (du moins l'auteur veut nous le faire croire). Pour la raison deux fois évoquée dessus, et aussi parce qu'elle est prête à mourir plutôt que renoncer à l'amour, qu'elle joue les entremetteuse auprès des autres jeunes du lycée, qu'elle protège son père, sa mère, ses fr... Ah non, c'est vrai, elle en a pas.
Elle est trop plein d'autre chose, mais j'ai pas envie de m'attarder.
Bref, question, est-ce que twilight est un mauvais livre à cause du caractère de ce personnage ?
Non. Pour une raison très simple : la série "Ugly-Pretty-Special-Etc..." met en scène exactement le même personnage principal. Et c'est une excellente série. Le désir qu'on a de foutre des claques au personnage principal est même un atout supplémentaire qui fait ressortir le coté addictif de l'intrigue.
Quel est la différence ?
La qualité de l'histoire à laquelle ces personnages appartiennent. Sans intérêt dans le cas de Twiligth, profondément fascinant dans le cas de "Ugly"

Tout ça pour en arriver à cette conclusion. Je pense que le problème de la Mary Sue n'est pas la Mary Sue elle-même. Non, le vrai problème, c'est que l'auteur de la Mary Sue est tellement fier de son personnage qu'il se sent en droit de se contenter de lui, de ne se poser la question ni de la qualité de l'écriture, ni du style, ni du scénario. Et c'est souvent d'autant plus énervant que ce n'est pas par manque de capacités littéraires, mais par pure paresse artistique : fort de sa Mary Sue, l'auteur se persuade qu'il n'a pas plus d'effort à fournir pour que le lecteur l'aime autant que lui l'aime. Aussi faut-il vraiment lancer aux auteurs un avertissement du style "Attention, ton personnage est une Mary Sue, change-le !" ou vaut-il mieux s'orienter vers un avertissement du style "Attention, ton histoire ne contient rien d'autre que l'introduction de ta Mary Sue, change-la !" ?

En tout cas, en ce qui me concerne, je me suis bien amusée à faire ce test, mais le personnage qui a été reconnu positif est le plus réussi de mes personnages, et celui qui a été le plus efficace par rapport à l'intrigue principale.

Deuxième conclusion, donc : pour qu'un personnage d'histoire collective puisse s'imposer face aux neuf autres, il faut en faire une Mary Sue. Donc, n'hésitez pas : lâchez-vous. Nous nous chargeons d'inclure ces personnages dans un scénario qui les rende intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kallisto
Maîtresse illustratrice
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 27
Localisation : Dans une petite ville nommée Paris
Date d'inscription : 03/06/2005

MessageSujet: Re: Le problème de la Mary Sue.   Dim 8 Aoû - 12:16

Il faudrait déjà qu'il y ait des réponses au questionnaire (De l'humour à deux francs six sous s'est caché dans cette phrase, sauras-tu le retrouver ?).
J'aime bien la problématique que tu soulèves par rapport à la Mary-Sue, je n'y avais pas pensé. Il me semble que l'auteur du questionnaire (Qui est anglophone au départ) voulait comprendre les personnages d'histoires "banales" et les fanfictions, sachant que nos histoires collectives sont un genre bien à part ^^
Il est sûr que si je pense au mot "Mary-Sue", je vois une ado boutonneuse en train de fantasmer sur un éphèbe mangatesque, et désirant plus que tout se construire un personnage parfaitement parfait. Je dois d'ailleurs avouer que j'ai failli devenir une Mary-Sue dans une fanfic de Naruto. Mais heureusement pour le reste de l'humanité, la flemme et un crash de disque dur ont fait disparaître ce fichier Word à tout jamais.
Je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que le problème de la Mary-Sue est son créateur, puisque c'est lui qui influe sur le déroulement de l'histoire et sur les actions de ses personnages. Je pense que ce problème provient en premier lieu de jeunes auteurs, qui souhaitent se projeter dans un univers qui leur plaît, au risque de se vouloir plus beaux/forts/intelligents/riches qu'ils ne le sont en réalité. Après tout, les ados sont de jeunes êtres complexés, donc je ne m'en étonne pas des masses (Même si dans le cas des demoiselles, cela peut friser le ridicule). C'est une manière de se construire, mais il ne faut pas oublier qu'il y a des lecteurs derrière, et qu'écrire une histoire pour soi alors qu'elle est diffusée sur le net n'est pas une excellente idée. Mais bon, je chipote peut-être un peu.
Dans tous les cas, en ce qui concerne notre Team, nous sommes un peu obligés d'être des Mary-Sue en puissance, surtout quand on voit l'ego de certains auteurs (Ouais, j't'attends Pesme, viens te battre !) Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kalli.fr
 
Le problème de la Mary Sue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème htc HD
» Problème de netteté & piqué
» [RESOLU] Problème de Rotation de l'écran du Desire
» [AIDE] Problème de réseau
» Problème avec applet java

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecritures plurielles :: Le coin à n'importe quoi-
Sauter vers: